L’approche de la DME préconise de laisser votre bébé se nourrir avec des aliments solides et mous dès le début de la diversification, plutôt que d’introduire des aliments sous forme de purée. L’idée est que le bébé explore la nourriture à son propre rythme et apprenne à gérer les grumeaux et à mâcher dès le début. Comme pour la diversification traditionnelle, cette méthode convient à partir de six mois environ.

Souvent, les parents suivent simplement cette approche avec le deuxième enfant ou les enfants plus âgés, car les bébés adorent copier leurs frères et sœurs et prendre la nourriture dans les assiettes des autres !

Il n’existe pas de « bonne méthode » pour introduire les aliments solides dans l’alimentation de votre bébé, que vous souhaitiez commencer par l’alimentation traditionnelle à la cuillère ou essayer la diversification menée par l’enfant.

Les avantages de la diversification menée par l’enfant

Les études commencent tout juste à analyser les effets de la DME, mais nous savons que le fait de laisser votre bébé s’alimenter seul présente de nombreux avantages.

Favoriser l’indépendance

Le plus important est de favoriser l’indépendance : avec cette méthode, votre bébé apprendra à manger seul et à contrôler ce qu’il mange et la quantité qu’il mange. D’après notre expérience, les bébés qui ont ce contrôle sur leur alimentation dès le départ sont moins susceptibles de devenir difficiles à l’âge adulte et au-delà. Avec cette méthode, la nourriture a moins de chances de devenir un levier de contrôle ou de pouvoir dans la relation enfant-parent, car l’enfant a le contrôle dès le premier jour où il commence à manger des aliments solides.

Compétences motrices et orales

Parmi les autres avantages de la DME, citons la possibilité pour votre bébé d’exercer des compétences motrices et orales essentielles. En se nourrissant lui-même d’aliments de consistance et de texture variées, votre bébé peut travailler les mouvements de la langue, la force de la mâchoire et la déglutition, ainsi que la motricité fine nécessaire pour saisir des morceaux de taille différente avec les doigts.

Enfin, les recherches actuelles montrent que les bébés qui commencent à manger des aliments solides avec les doigts ne risquent pas plus de s’étouffer avec la nourriture que les bébés nourris à la cuillère.

diversification bébé repas

En termes d’avantages pour les parents, le plus évident est que la diversification menée par le bébé est souvent plus facile que l’alimentation à la cuillère avec des purées.

  • Indépendance : bébé apprend à manger de manière indépendante, à le contrôle total de la situation.
  • Développement : il acquiert des compétences motrices et orales essentielles.
  • Contrôle de l’appétit : bébé est responsable de la quantité qu’il mange et apprend à s’arrêter lorsqu’il est rassasié.
  • Facilité : bébé mange ce que vous mangez. Moins de repas à préparer seulement pour lui
  • Variété : il peut manger une variété de textures et de saveurs, ce qui peut réduire les problèmes d’alimentation plus tard.
  • Moins coûteux : bébé mange de vrais aliments. Pas besoin de bocaux, de sachets ou de mixeurs coûteux.
  • Repas en famille : un vrai plaisir pour lui de voir toute la famille à table
  • Le plaisir ! Les bébés aiment toucher, inspecter et goûter les différentes saveurs et textures.

La DME : comment procéder ?

S’il n’y a pas de méthode unique et parfaite pour introduire les aliments solides dans l’alimentation de votre bébé, il existe néanmoins quelques règles de base qui vous seront utiles au début de ce voyage passionnant.

Voici d’abord un aperçu de ce qu’il faut faire et ne pas faire :

  • Créez un environnement paisible pour manger, sans distractions ni bruits forts
  • Installez votre bébé dans une chaise haute entièrement verticale, idéalement avec un repose-pieds et un plateau amovible pour qu’il puisse manger à table avec vous (L’astuce : le kit diversification Tidy Tot :-) )
  • Laissez votre enfant s’alimenter lui-même à 100 %. Cela signifie qu’il doit prendre la nourriture et la porter à sa bouche.
  • Proposez de gros morceaux de nourriture que votre bébé peut facilement prendre et tenir.
  • Une fois que les mimines de votre bébé s’est développées, réduisez la taille des aliments à de plus petits morceaux.
  • Laissez votre bébé faire des dégâts ! Le désordre est inévitable dans le cadre de l’auto-alimentation et peut contribuer à prévenir l’apparition d’une alimentation difficile plus tard.
  • Proposez des choix en petites quantités. Proposez de petites portions d’aliments différents à chaque repas et à la même heure.
  • Contrôlez vos émotions à table. Si votre enfant refuse de manger, ne réagissez pas et n’exercez pas de pression. (Et dans le même ordre d’idées, ne félicitez pas votre enfant lorsqu’il mange).
  • Ne mettez jamais vos doigts dans la bouche de votre bébé pour lui faire sortir de la nourriture. Si un morceau de nourriture trop gros s’est détaché dans sa bouche, aidez votre bébé à le recracher en tirant votre propre langue de façon spectaculaire.
cuillère num num

Quels sont les aliments que l’on peut donner pour commencer la DME ?

Voici une petite liste non exhaustive :

  • Des bâtonnets de légumes bien cuit : des carottes, des courgettes, des patates douces et des betteraves cuites à la vapeur.
  • Les aliments ayant des formes et des textures intéressantes. Comme les bouquets de brocoli et de chou-fleur cuits à la vapeur et les morceaux d’avocats mous.
  • Des fruits mous et mûrs : comme la banane, la papaye, la poire, le kiwi, le melon et la pomme cuite à l’eau.
  • Boulettes de viande molles ou grosses lanières de poulet.
  • Pâtes de forme facile à saisir, comme les fusilli ou les penne.
  • Riz roulé en boules
  • Galettes de riz sans sel
  • Fromage : Tranché finement ou râpé

Comment puis-je être sûr que mon bébé reçoit une alimentation suffisante ?

Les bébés mettent un certain temps à s’habituer aux aliments solides. Pour être sûr qu’il reçoit une alimentation adéquate, il est important de continuer à l’allaiter ou à le nourrir au biberon pendant sa première année, même après qu’il ait commencé à manger des aliments solides (la principale source de nutriments de votre bébé doit être le lait maternel ou le lait maternisé jusqu’à l’âge d’environ 1 an, quel que soit son autre régime alimentaire). Au fur et à mesure qu’il apprendra à manger des aliments solides, il aura besoin de moins de lait maternel ou en poudre.

Le médecin de votre enfant suivra la croissance de votre bébé lors des visites de contrôle, alors parlez-lui si vous êtes préoccupé par la quantité de nourriture ou le poids de votre bébé.

Besoin de vous équiper pour une DME sans stress ? Nos sélection de produits sont disponibles sur le site.

Cet article vous a aidé ? N’hésitez pas nous le savoir savoir en laissant un petit commentaire 🙂

Linda