Avec 3 enfants, 7 ans d’utilisation de couches lavables, plus de 3 ans à travailler dans ce domaine, je dois répondre de façon quotidienne à la question de l’entretien des couches.

Alors qu’on prône partout la facilité d’utilisation des couches lavables (ce qui est véridique, mettre une couche lavable sur son bébé c’est archi simple), je vois beaucoup de personnes s’arracher les cheveux et s’emmêler les neurones pour savoir comment les laver et les entretenir pour qu’elles durent le plus longtemps possible !

Laver les couches lavables, les recettes qui marchent

Beaucoup d’astuces, de trucs, de produits à utiliser, circulent sur le net, par bouche-à-oreille, souvent pour le meilleur, mais également parfois pour le pire.

Je vous propose du coup de reprendre toutes ces infos pour en faire un mode d’emploi qui, je l’espère, clarifiera les choses pour certains d’entre vous.

Au quotidien : faire au plus simple, un couple avec un bébé n’a pas que ça à faire (je dis bien couple, parce que le papa aussi a le droit de les laver les couches de son petit bout !!!!)

– Bannissez les crèmes de change. Il n’y a pas mieux pour encrasser vos couches. La crème va s’incruster dans les fibres et rendre le tout imperméable. Certaines crèmes sont pires que d’autres. On peut éventuellement les utiliser avec un bon papier de protection jetable épais pour protéger la couche mais c’est mieux de les éviter ! En cas d’érythème il existe d’autres astuces !!!

– Stockez les couches sales dans un seau, une poubelle, un sac étanche A SEC. L’urine est excellente pour préserver les couches des moisissures. Par contre, on ne laissera pas de selles dans les couches pendant le stockage, il faudra enlever ces selles par rinçage, on peut utiliser du savon détachant si on craint les traces !

– Lavez tous les 2/3 jours, c’est une bonne rotation. Le plus simple est de garder sa lessive habituelle, du moment qu’elle est répertoriée sur cette liste et d’utiliser un cycle normal ou long à 40°.
A bannir : les cycles courts (il ne faut pas rêver 30min pour laver des couches, ça ne suffit pas), l’utilisation de javel qui va tuer purement et simplement vos belles couches, l’utilisation d’adoucissant qui va encrasser les tissus (en se fixant dans les fibres et en les rendant imperméable, ce qui se révèlera quand même assez handicapant !).
Si vous rencontrez des soucis d’odeurs, vous pouvez rajouter du percarbonate de sodium (sel détachant), du bicarbonate de soude, de l’huile essentielle d’Arbre à Thé avec votre lessive. Pas la peine de tout mettre en même temps, c’est au choix, ces produits ont pour fonction de désinfecter et de désodoriser.
Personnellement, j’aime utiliser du percarbonate de sodium qui est aussi détachant et qui permet de garder les intérieurs de couches plus blancs, étant donné que j’utilise une lessive biologique sans agents blanchissants.

– Séchez vos couches. L’idéal reste le séchage à l’air libre, dehors, sous un beau soleil printanier (malgré le manque de soleil ces derniers temps, j’aime voir ces couches de toutes les couleurs sur des fils à linge égayer mon jardin). Donc je redescends de mon petit nuage, tout le monde n’a pas de jardin ou de balcon, ni de soleil toute l’année. Vous avez donc le choix : refaire la déco de votre salle de bain, salon, chambre, etc. ou utiliser un sèche-linge.
Le sèche-linge, c’est pratique mais ça use vraiment de façon prématurée vos couches lavables. Ça use les tissus et les élastiques. Alors un conseil, le sèche-linge oui (en plus si comme moi vous aimez le coton mais que votre eau est ultra calcaire, ça adoucira vos couches de façon très appréciable) mais avec modération.
Vouloir des couches totalement sèches à la sortie de votre sèche-linge demandera du temps, de l’électricité et une usure non négligeable au fur et à mesure des utilisations. Mieux vaut les sécher avec un programme doux ou délicat, environ 30min et finir le séchage à air libre, c’est un bon compromis.

Voilà, vous n’avez plus qu’à plier et ranger vos couches jusqu’à la prochaine utilisation, bien que, souvent, on passe directement à la case réutilisation !!!!

L’entretien des couches lavables

Parfois les couches lavables vont nécessiter un entretien plus poussé plus en profondeur : le décrassage.
Juste une parenthèse, les tissus synthétiques (polaire, micropolaire, suédine, teddy, microfibre) s’encrassent beaucoup plus vite que le bambou, tencel, chanvre ou coton !
Petit test pour savoir si la couche est encrassée : verser de l’eau (environ 10cl) sur la couche (propre) en exerçant une pression sur le tissu avec vos doigts et voir si ça pénètre ou pas. Si l’eau ne fait que glisser sur le tissu, que rien n’eest absorbé, la couche est encrassée.

Pourquoi décrasser ?
– Parce que vos couches fuient alors que avant ça allait super bien !
– Parce que votre bébé a les fesses rouges alors que avant ça allait super bien !
– Parce que vous voulez les désinfecter !
– Parce que vous voulez les laver en profondeur ! Si vous utilisez des couches avec intérieur en tissus synthétiques, décrasser régulièrement peut être salutaire (une fois tous les 2/3 mois environ).

Comment faire un décrassage ?

Avant de sortir l’artillerie lourde à base de produits agressifs qui risquent d’achever de manière définitive vos couches (élastiques cassés, tissus qui partent en lambeaux, je parle en connaissance de cause, des expériences un peu débiles, j’en ai tentées !!!) voici un mode d’emploi pour un décrassage soft mais efficace :
– Laver vos couches propres dans votre machine à laver, à 60° avec une dose de désinfectant (percarbonate de sodium, huile essentielle d’arbre à thé, sanytol, un été en Provence de Ecodoo), en cycle long.
La plupart du temps, ça suffira largement !

Si après ça, vos couches sont toujours encrassées, il est possible de faire un décrassage plus soutenu :
– Trempage des couches : dans une eau tiède, dissoudre du percarbonate de sodium et faire tremper vos couches pendant une nuit. Vous pouvez ajouter 2 cuillerées à soupe de cristaux de soude. Les cristaux de soude c’est efficace, mais c’est agressif, alors il ne faut pas en abuser !
Ensuite, faire comme décrit plus haut, un lavage à 60° en machine à laver.

Bons lavages et longue vie à vos couches lavables !!!
Laurence
Dirigeante de Locacouche

Utilisatrice immodérée de couches lavables pour ses 2 enfants et convaincue par la réussite de ses expériences, Laurence a lancé Locacouche pour permettre à tous de bénéficier de ce savoir-faire et faciliter la location de couches lavables.

Linda