Choisir un change efficace et sain pour son bébé peut devenir un véritable challenge. Un vaste débat a éclaboussé les changes jetables contenant des produits chimiques et alarmant les parents. D’autre part, lorsque l’on a la fibre écolo, il n’est pas facile de se laisser tenter par des modèles certes plus sains, mais toujours jetables.
Nous vous délivrons 5 astuces pour vous aider à sauter le pas et opter pour les couches lavables.

1 – Elles sont idéales pour la santé de votre enfant

Les couches lavables constituent un mode de protection sain et naturel pour votre bébé. Les matériaux utilisés sont très souvent de grande qualité et dénués de produits chimiques. Ce type de change reste donc l’un des plus sûrs du marché. Cela n’est pas forcément le cas de la plupart des couches jetables, comme l’a mentionné 60 millions de consommateurs dans son étude sur le sujet.

Il s’agit également d’une excellente alternative pour réduire sa consommation de plastique et ainsi ne pas contribuer à la pollution de la nature et des océans. Choisir les couches lavables a donc un double impact sanitaire : celui de la santé de votre enfant et de celle de la planète.

Enfin, votre porte-monnaie vous remerciera aussi ! Certes, l’investissement au départ peut paraître conséquent, mais il sera très rapidement rentabilisé au bout de quelques semaines. Cependant, pour les petits budgets, il existe l’option de la location qui permet d’avoir accès aux couches lavables en douceur, via un forfait mensuel plus intéressant que l’achat groupé pour vous équiper. Si vous avez déjà acheté vos couches, sachez qu’en fonction des marques, celles-ci se revendent très bien sur les plateformes de petites annonces lorsqu’elles ne conviennent plus !

2 – Choisissez bien votre modèle de couche lavable

Couches tout-en-un ou en plusieurs parties ? Inserts lavables ou inserts jetables ? Il s’agit de questions incontournables permettant de faire des choix éclairés.

Si vous ne souhaitez pas avoir trop de lessives à gérer, jetez votre dévolu sur les modèles en plusieurs parties avec inserts jetables (Couches lavables TE3). Si vous êtes complètement rebuté(s) à l’idée de laver les inserts souillés dans votre machine ou si vous devez simplifier la tâche des personnes qui vont garder votre bébé (nounou, crèche, grands-parents, etc.), ce sont aussi les solutions idéales.

couche lavable TE3 Gdiapers

Les différents modèles de couches lavables sont très pratiques et moins coûteux au final, puisque très vite rentabilisés. Cependant, il vous faudra un stock nécessaire pour éviter la pénurie. Il faut compter entre 15 et 20 couches pour un bébé. Elles peuvent paraître complexes pour des néophytes, mais en réalité, il n’en est rien !

Les couches tout-en-un (TE1) restent une option plus pratique, mais nécessitent alors de faire plus de lessives ou un achat de couches plus important au départ.

Dans un premier temps, testez par exemple les couches lavables juste la journée, le temps de vous adapter et de voir si les modèles vous conviennent.

3- Pensez à rendre vos parties absorbants bien absorbantes !

Lorsque vous achetez vos modèles de couches lavables neufs, il faut procéder à « l’activation » des inserts (ou les couches s’il s’agit de modèles tout-en-un ou couches classiques). Cela leur permet d’être plus absorbants. Au départ, ces éléments ont un aspect tout doux, mais ont un pouvoir absorbant très limité. Plus ils seront lavés (et séchés au sèche-linge lorsque cela est possible) et plus ils rempliront leur mission avec brio !

Vous pouvez répéter l’opération plusieurs fois si besoin avant de les utiliser, cela vous évitera les débordements. Les couches lavables sont aussi absorbantes que les couches jetables, mais quelques astuces permettent d’éviter les déconvenues.

4- Stockez vos couches avant de les laver

Cette étape fait peur à de nombreux parents. Stocker les couches lavables avant de les mettre à la machine permet d’éviter de faire des lessives tous les jours et/ou quasiment à vide.

Ne stockez pas les couches usagées avec votre linge sale habituel. Un seau avec couvercle ou un sac à couches étanche est l’idéal. Vous devez les stocker à sec et non dans de l’eau afin de limiter le développement des bactéries !

seau à couches lavables Tots Bots

Pour éviter les odeurs, un peu de désinfectant type Miofresh durant le lavage et le tour est joué 🙂

5- Le choix de la lessive est important

Le choix de la lessive pour les couches lavables est un vaste débat. Pourtant, il suffit d’éviter les lessives à base de glycérine. En effet, cet élément a un pouvoir imperméabilisant du fait de sa texture graisseuse. Il en va de même pour le savon de Marseille (sauf savon de Marseille sans ajout de glycérine). Optez donc pour des lessives bio liquide ou en poudre, ou encore les oeufs Ecoegg. En cas de doute, il existe des lessives spéciales couches lavables sur le marché.

Pensez toutes les 3-4 semaines de faire un décrassage afin que les tissus absorbants restent vraiment absorbants: un prétrempage dans de l’eau et des cristaux de soude + percarbonate de soude (1 grosse cuillère à soupe de chaque) une nuit, puis de passer les couches lavables à la machine avec 1 grosse cuillère à soupe de bicarbonate. Il est préférable de lancer les programmes à 40 °C minimum.

Enfin, évitez également d’utiliser de l’assouplissant (y compris le vinaigre blanc) avec les couches lavables. Pour le séchage, l’air libre est la meilleure option. Certains modèles en microfibre sèchent très rapidement. Les inserts absorbants peuvent toutefois passer au sèche-linge si vous en avez un, cela va accroître leur pouvoir absorbant.

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas 🙂