Je veux allaiter mon bébé à naître : j’achète quoi ? J’entends souvent cette question de la part des futures mamans de mon entourage. Mon premier réflexe de maman allaitant depuis très très longtemps, c’est de répondre : « Rien ! »
Hors, ce n’est pas tout à fait juste… mais j’insiste, pas tout à fait faux non plus 😉 Pour allaiter bébé tout est une question de feeling !

Je devrais plutôt dire « Rien, ou presque ! »
L’idée c’est vraiment d’envisager les choses de façon minimaliste car en toute honnêteté, vous n’avez vraiment pas besoin de beaucoup de matériel pour allaiter sereinement votre bébé. J’aurai même tendance à dire que moins vous avez de matériel, plus vous allez pouvoir allaiter tranquillement.

Je vous propose toutefois de faire le tour de quelques accessoires qu’il peut être sage d’envisager … (ou pas !)

Le soutien-gorge d’allaitement

C’est peut être l’accessoire qui m’a semblé le plus indispensable lorsque j’ai allaité.

Durant votre grossesse, vous allez acheter quelques soutien-gorges puisque vous allez prendre un peu de volume au niveau de la poitrine. Normal. Si vous envisagez ces achats au 3eme trimestre, optez directement pour un soutien gorge d’allaitement parfait pour la poitrine. Ils sont réputés pour être confortable et très correctement soutenant. Préférez les en coton dans un premier temps ou en microfibre afin que votre peau puisse vraiment respirer. L’ouverture à une seule main est particulièrement pratique. J’ai vu dernièrement des soutien-gorges d’allaitement se fermant avec une fermeture éclaire… hum… Cela peut être pratique si vous avez une poitrine menue… pas forcément dans le cas contraire :/

Une astuce : munissez vous d’une rallonge de soutien-gorge ! Vous allez ainsi pouvoir gérer facilement l’évolution de votre tour de poitrine durant la montée de lait (et les 10-15 jours qui suivront), période durant laquelle vous prendrez facilement une taille et un bonnet.

Lors de mon premier allaitement il y a 15 ans, il n’y avait pas beaucoup de choix dans les couleurs, les formes ou les matières. A ce jour, je suis ravie de constater qu’il y a eu une réelle évolution et que l’on peut trouver des soutien-gorges d’allaitement vraiment très jolis, voir même sexy !

Les coussinets d’allaitement

coussinet allaitement Bare and Boho LilinappyOu compresses d’allaitement, au choix. Elles absorbent le lait lors des fuites. Elles peuvent s’avérer indispensables pour certaines femmes, et complètement inutiles pour d’autres. Impossible de savoir avant la montée de lait, nous ne sommes pas toutes égales sur le sujet… pas très pratique cette histoire donc dans un premier temps, je vous recommande de vous en procurer afin d’en avoir sous la main en cas de besoin. La grande question est : Lavables ou jetables les coussinets ?

That is The question !

C’est vraiment une histoire de sensibilité écologique mais aussi d’efficacité. Lavables ou jetables… il y a des avantages et des inconvénients aux deux.

Si vous choisissez des coussinets jetables, assurez vous qu’ils aient une fine membrane imperméable qui empêche l’humidité de traverser les vêtements. Certains ont même un voile intérieur qui permet d’avoir un effet « au sec » (et oui, comme les couches lavables !) Je vous les recommande particulièrement, surtout dans les premiers jours d’allaitement durant lesquelles vous pouvez avoir les mamelons très sensibles. N’hésitez pas à en changer plusieurs fois dans la journée cela permettra à vos seins de ne pas mariner dans l’humidité.

Les coussinets lavables ne sont arrivés dans ma vie de maman allaitante que sur le tard. J’en avais essayé plusieurs dans mes débuts sans grande conviction mais c’est un peu comme les couches lavables, il faut en tester plusieurs, les laver plusieurs fois avant qu’ils aient atteint leur capacité d’absorption maximale. J’ai préféré les coussinets en bambou et microfibre. Ces matières ont l’avantage de se laver très facilement, de sécher très rapidement et surtout d’absorber presque instantanément le flux de lait. Il vous en faudra au moins 6 paires pour tourner en toute quiétude.

Les pommades et les crèmes

lanoline pure alphanova lilinappy

Complètement inutiles en prévention, elles peuvent être nécessaires si vous avez des petites irritations ou des crevasses. LA pommade à envisager est celle qui contient de la lanoline purifiée. Elle protège et assoupli le mamelon, l’isole de l’humidité et l’aide ainsi à cicatriser. Petit plus à ne pas négliger, il n’est pas du tout nécessaire de l’enlever avant la tétée, ce qui n’irrite donc pas plus le sein qu’il ne l’est déjà.

A noter que les crevasses sont dues majoritairement à la mauvaise position de bébé au sein, sur vous lors des tétées ou une mauvaise prise en bouche du mamelon. Demander l’avis d’une consultante en lactation peut être une bonne idée, ainsi cela va vous aider à allaiter beaucoup plus sereinement .

Les téterelles ou « bouts de sein » en silicone

Les avis sont très partagés sur ces accessoires. Ils sont souvent recommandés par le corps médicale pour « protéger » les mamelons sensibles et douloureux. Le problème c’est que la douleur lors de la prise en bouche est toujours présente mais qu’en plus, les téterelles n’aident pas le bébé à prendre correctement le sein ni à bien se positionner alors que c’est LA raison des douleurs aux mamelons dans plus de 90% des cas…
C’est un peu le chat qui se mord la queue.
Inconvénient supplémentaire : la succion du bébé est moins efficace, et du coup la production de lait de la maman n’est plus optimale.

A mon sens, ces accessoires ne doivent être utilisés que sur de très courtes périodes de 2-3 jours maximum et seulement si la jeune maman ressent un réel soulagement à leur utilisation.

Les coquilles d’allaitement (ou recueille-lait)

Les coquilles ne sont pas indispensables si on veut allaiter bébé serein mais elles peuvent avoir une certaine utilité dans les premières semaines :

Dans les premiers jours, porter des coquilles d’allaitement peut aider à la stimulation des seins. En effet, les coquilles appuient sur l’aréole et peuvent aider à ce que la montée de lait se fassent un peu plus rapidement.

Après la montée de lait, tant que la lactation n’est pas encore complètement adaptée à la demande du bébé, il n’est pas rare d’avoir beaucoup de lait. Lors d’une tétée, le sein qui n’est pas dans la bouche du bébé peut avoir tendance à couler tout seul. Certaines jeunes mamans doivent même utiliser des serviettes pour éponger le lait. Les coquilles sont alors relativement utiles.

Mon conseil : Si leur usage vous semble nécessaire, ne les portez pas en permanence. Du fait de la pression qu’elles exercent sur le mamelon, elles sur-stimulent la lactation qui ne peut alors s’adapter à la demande réelle de votre bébé et vos seins fuiront en permanence ce qui n’est pas très agréable…
De plus, il faut être honnête, porter longtemps des coquilles n’est pas très confortable 😉

Les bavoirs-bandanas

lookidz-bavoir-bandana-canards_1

En plus d’absorber le lait qui coule au coin de la bouche du bébé, ce sont des petites choses très très pratiques en plus d’être adorables. Ils sont en coton le plus souvent, faciles à fixer autour du coup de bébé grâce à une pression ou un scratch et sont très absorbants. Ce qui ne gâche rien : ils complètent de façon originale la tenue de bébé.

Pour avoir eu un Crampon goulu comme dernier né, qui régurgitait le trop plein de lait maternel juste après la tétée, j’avoue avoir été séduite par les bavoirs-bandanas qui m’ont permis de ne pas changer le body et le T-shirt de mon bébé plusieurs fois par jour!

La veilleuse

Et oui, cela peut paraître étrange mais la veilleuse fut un incontournable des premiers mois de mes 4 allaitements. Bébé ne se pose pas la question de savoir l’heure qu’il est pour exiger demander sa pitance nocturne. Allumer la lumière réveille imparablement non seulement la maman, mais aussi le papa…. et n’apprend pas à bébé à faire la différence entre le jour et la nuit. La petite veilleuse nous a permis d’avoir un minimum de lumière tamisée afin de trouver le bébé dans son lit et de pouvoir ensuite le brancher délicatement au sein… et de poursuivre notre nuit en replongeant dans les bras de Morphée relativement rapidement.

Le collier d’allaitement :

collier-allaitement-kangaroocare-lilinappy

Cet accessoire m’est d’abord apparu comme étant complètement futile… mais les colliers d’allaitement sont tellement jolis que je m’en suis offert un juste pour le plaisir de l’avoir autour du cou ! Et puis j’y ai vu un intérêt très certain lorsque vers 3-4 mois mon fils à commencé à être très intéressé par ce qui se passait autour de nous durant les tétées. Il passait son temps tourner le tête dans tous les sens, à vouloir me tirer les cheveux, mettre ses petits doigts dodus dans mon nez ou ma bouche… et puis j’ai mis le collier d’allaitement à portée de ses petites mains… Une vraie révélation ! Il  jouait avec durant la tétée, le triturait dans tous les sens… Il était ravi de toucher les textures différentes qui le composent parfait pour nous laisser allaiter tranquillement. Je n’étais plus obligée de nous isoler dans une pièce afin que les tétées soient actives.

Le coussin d’allaitement : 

Ne pas parler du coussin d’allaitement serait un crime de lèse-majesté ! Durant des années je me suis débrouillée avec les coussins et oreillers de la maison pour caler mon dos, mes bras, mon bébé… et puis j’ai eu mal au dos durant ma 4eme grossesse… un coussin d’allaitement c’est imposé tout seul afin de bien me positionner la nuit…. le coussin nous a suivi à la maternité… et durant les 8 premiers mois de cet allaitement ! Je vous conseil de le choisir avec une housse amovible, en coton afin d’en faciliter le lavage. Une ouverture afin de le re-garnir peut être un petit plus car au fur et à mesure des mois, certaines garnitures ont tendance à s’écraser.

Et vous ? Avez-vous acheté quelque chose de particulier pour allaiter votre bébé ? Qu’est ce qui vous a paru indispensable ou farfelu ?

Retrouvez notre article sur l’allaitement au travail

comment allaiter bébé


allaitement allaiter bébé apprentissage de la propreté aromathérapie avantages couches lavables cadeaux change couche couche lavable couches lavables coupe menstruelle crème solaire cuisine zéro déchet culotte de protection disana Diy diy maison femme hiver huiles essentielles hygiène intime interview laine lange bébé lange à nouer manymonths mer mode noël néobulle portage portage physiologique propreté recette recette maison salle de bains serviette hygiénique soin naturel soleil vacances zéro déchet écharpe de portage écologie écologique éducation