Vous avez décidé de sauter le pas et d’utiliser des couches lavables avec bébé. Vous avez même choisi le ou les systèmes de change que vous allez utiliser, mais il reste une zone d’ombre au tableau : les matières absorbantes ! Bambou, coton, microfibre ou même laine… Comment bien choisir ? On vous dit tout, parce que choisir le bon type de tissu peut vraiment faire la différence !

En effet, chaque composition a ses propres caractéristiques : pouvoir d’absorption, temps de séchage, douceur au contact de la peau, effet au sec… etc.

Les couches lavables et les inserts en microfibres

Réalisé à partir de polyester, la microfibre est un tissu synthétique très léger dont la particularité est de capter instantanément les liquides, y compris les gros pipis. Elle est agréable à porter car procure un véritable effet « au sec », bébé ne ressent pas l’humidité.

Toutefois, même si elle absorbe très rapidement les liquides, la microfibre a une capacité maximale d’absorption limitée. Veillez donc à changer souvent vos inserts ou vos couches en microfibres pour éviter les fuites. Par ailleurs, ne placez jamais la microfibre à même le siège de bébé, son pouvoir absorbant ultra rapide assèche la peau.

Petit plus, c’est une matière idéale si vous n’avez pas de sèche-linge car la microfibre sèche très vite à l’air libre.

Les couches lavables et inserts en bambou, coton et chanvre

Ces trois matières sont organiques, elles ne contiennent pas de fibres synthétiques et sont parfois disponibles sous le label bio. Leur pouvoir d’absorption est inégalable : après un petit rodage (quelques lavages en machine), vos inserts en bambou, en coton ou en chanvre seront capables d’absorber plusieurs fois leur poids en eau.

Parfaites pour rester au sec longtemps, ces matières sont donc idéales pour les siestes, la nuit, ou des sorties un peu plus longues que d’habitude.

En revanche, nous vous conseillons de placer un voile polaire tout doux entre la peau de bébé et vos inserts en matières organiques pour un meilleur effet au sec, car la sensation d’humidité est plus présente qu’avec la microfibre.

Enfin ce sont des tissus qui mettent du temps à sécher, mais vous pouvez les passer au sèche-linge si vous en avez l’occasion.

Les culottes en laine

La laine ne s’utilise pas telle quelle pour absorber mais, en tant que tissu respirant et imperméable grâce à la lanoline qu’elle contient, c’est un excellent complément pour les couches classiques. Les culottes de protection en laine évacuent l’humidité tout en retenant les liquides, ce qui les rend particulièrement adaptées pour la nuit.

Le PUL ou polyuréthane

Il s’agit de polyester laminé, utilisé pour confectionner l’enveloppe étanche des couches imperméables et culottes de protection. Ce n’est pas un tissu absorbant, mais un matériau à la fois fin et imperméable qui empêche les fuites. Attention, ne le passez pas au sèche-linge, cela risque de « casser » la fibre et de nuire à l’étanchéité.

Bien entendu, rien ne vous empêche de mixer ou de jongler entre les matières, les coupes, les systèmes de change. C’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux. Et si vous avez d’autres questions sur les couches lavables, consultez notre guide pour parents débutants, nous l’avons écrit spécialement pour vous !


allaitement allaiter bébé apprentissage de la propreté avantages couches lavables bebe ecolo bébé cadeaux change couche couche lavable couches lavables coupe menstruelle crème solaire cuisine zéro déchet culotte de protection disana Diy diy maison hiver huiles essentielles hygiène intime interview lange à nouer liniment manymonths maternage mer mode noël néobulle portage portage physiologique propreté recette recette maison salle de bains serviette hygiénique soin naturel soleil vacances zéro déchet écharpe de portage écologie écologique éducation